Immersion chez Ba au village Mai Hich

La Vallée de Mai Chau fait partie des endroits incontournables du Nord Vietnam du fait de son accès relativement facile depuis Hanoi. Situé à 130km de la capitale, il nous faut seulement 3h30 pour y aller. Jadis un endroit exclusivement réservé aux touristes occidentaux, Mai Chau est maintenant une destination privilégiée des Hanoiens pour passer le weekend. Le boom touristique a transformé le visage de la vallée peuplée de l’ethnie Thai Blanc. Parmi une dizaine de villages, on peut citer Ban Lac et Pom Coong qui sont vraiment  “disneylandisés”. On a droit à tout : bars, salons de massage, restaurants, boutiques de souvenir, etc.  Dommage pour une zone qui possède un paysage si idyllique. Que faire si on veut toujours découvrir Mai Chau authentique? Et bien, il faut aller plus loin et chercher des hameaux qui ne sont pas encore touchés par le tourisme de masse. Dans cet article, nous parlons du village de Mai Hich, à 15km du centre ville de Mai Chau. C’est ici que les voyageurs feront une véritable immersion au sein de la communauté des Thais Blancs, chez Mr.Ba et sa femme.     

 
Au pied d’une montagne abondamment boisée se trouve un hameau de 500 âmes dont 3 foyers se sont ouverts au tourisme en 2012. Mr.Ba (42 ans) et sa femme Mme.Yeu (40 ans) sont parmi les premiers à se lancer dans le concept de l’hébergement chez l’habitant. Suite à la faillite d’une société de fabrication de brique dont il était associé, Mr.Ba a beaucoup réfléchi sur une nouvelle possibilité d’affaire permettant d’élever dignement ses deux filles. Il a découvert le service touristique à Mai Chau lors de sa participation à des travaux de construction dans le coin. Il s’est inspiré des modèles d’hébergement existants et a décidé d’aménager sa propre maison pour accueillir des voyageurs en quête d’authenticité. Grâce à l’aide d’une ONG allemande (au niveau financier) et de quelques agences de voyages locales (au niveau technique), le couple s’est mis rapidement au niveau avec enthousiasme. 

Chaque année, le couple reçoit environ 400 visiteurs dont une bonne partie sont des voyageurs francophones. Cette activité permet à Mr.Ba d’assurer une stabilité financière suffisante pour payer la scolarité de sa fille de 8 ans et une autre de 16 ans qui est actuellement au lycée en internat. 

Conscient du danger derrière le tourisme de masse, il maintient la capacité d’accueil à 10 personnes maximum et seulement deux groupes différents à la fois. Le tourisme est un apport certain mais ne change guère la vie de ce couple : Mr.Ba excerce toujours son métier principal dans le BTP et sa femme Mme.Yeu va tous les jours au collège pour enseigner l’histoire. Le couple maintient une vie agricole totalement indépendante du tourisme. 

Passons maintenant à la structure de la maison sur pilotis. Chez les Thai Blancs, le fait de rehausser la maison permet de se protéger contre les bêtes sauvages très présentes dans la forêt autrefois. En outre, c’est aussi pour éviter l’humidité compte tenu de la proximité des hameaux par rapport aux rivières. 
Au niveau du couchage, vous dormez dans une grande pièce commune en haut, c’est autour de 50m2. Une telle pièce peut accueillir une quinzaine de voyageurs. Plusieurs matelas sont mis à disposition, donc chacun à droit à un matelas dont l’épaisseur est autour de 15-20 cm. Les moutisquaires sont fournis. Pour plus d’intimité, les rideaux sont là pour marquer des cloisons. Ce système de couchage est confortable et convient parfaitement aux voyageurs de tout âge. 
La famille de Mr.Ba vivait dans la pièce principale il y a quelques années mais l’espace a été aménagé quand il a décidé de se mettre au tourisme. Maintenant toute la famille vit dans une pièce à côté. Selon la tradition des Thais Blancs, les hommes sont de très bons charpentiers car ils doivent construire des maisons par eux-mêmes. A partir de 16 ans, Mr.Ba a dȗ chercher du bois dans la forêt pour préparer sa future maison. Il a fallu 5 ans de cumul pour ensuite rassembler toutes les planches nécessaires et un coup de main des voisins pour mettre en place la structure.   
Les sanitaires se trouvent à l’extérieur de la pièce commune. Là encore, les toilettes et les salles de bain avec l’eau chaude sont à partager. C’est simple mais fonctionnel et propre. 
Issu du monde rural, comme la majorité des villageois, c’est naturel que Mr.Ba et sa femme cultivent du riz, des légumes et élèvent des animaux (buffle, coqs, cochons, canard, etc). Contrairement aux villages Ban Lac et Pom Coong, on voit tout de suite que le tourisme ne prend pas la place à l’agriculture ici. Pas de boutique de souvir, ni de bar, ni de salon à massage. Les gens bossent dȗr dans les rizières pour assurer une production alimentaire suffisante d’abord pour leur foyer. C’est ça la vie authentique d’un village Thai Blanc et c’est ça que vous recherchez n’est-ce pas?
L’hébergement typique n’est pas le seul point fort de chez Ba. Avec l’hospitalité exemplaire, vous pouvez participer aux activités quotidiennes du couple, surtout au niveau de la cuisine. On fait un tour du marché pour s’imprégner de l’atmosphère locale et rencontrer des gens.La plupart des ingrédients sont cultivés dans la maison : papaye verte, bananes, cresson, liseron d’eau, coriandre, menthe, piment, etc. 
Au niveau de la viande, c’est pareil : une quarantaine de poules, quelques cochons, et l’élevage de truite.  Une cuisine 100% bio! Mme.Yeu est une excellente cuisinière et vous l’assisterez dans la prépration des plats. C’est une occasion de découvrir le secret derrière des plats typiques. Ce qui marque dans l’esprit des voyageurs, c’est la simplicité dans la cuisine vietnamienne et pourtant si riche et diverse au niveau des arômes. Il suffit  de mélanger quelques herbes, et hop, ça donne un ensemble aromatique si harmonieux. 
Et au soir, le dȋner est un véritable régal. On découvre une fois de plus les valeurs culturelles du Vietnam autour de la table. Un repas collectif, c’est obligé car c’est signe du partage et de la communauté. 
Pour Mr.Ba et sa femme, c’est un grand plaisir de vous recevoir et le couple vous sert systématiquement des verres d’alcool pour remerciement. Oui c’est des verres, pas un seul. Et il est recommendé que vous preniez l’initiative de trinquer en privé avec le couple pour leur hospitalité. Allez : “Chúc sức khỏe! ” (santé!)    
PARTAGER:

LAISSER UN COMMENTAIRE
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée*

Your email address will not be published. Required fields are marked *